Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog ou sont rassemblés des prières, évangiles, angéologie traditionnelle. Pratique des soins énergétique et des soins pour la guérison des malades. Apprenez de jour en jour à maîtriser les éléments pour vous rendre la vie plus belle. Namasté.

09 Sep

Paroles et Sagesse du Sage

Publié par Parti de Zéro  - Catégories :  #Sagesse

Paroles et Sagesse du Sage

Le coq de combat

Aujourd'hui encore en Asie on aime beaucoup les combats de coqs. On raconte qu'un prince était jadis tellement féru de ces joutes qu'il voulut avoir le meilleur coq : il acheta ce champion très cher et voulut lui donner une éducation supplémentaire. Il eut donc l'idée farfelue de demander à son instructeur zen de le former. Curieusement , celui-ci accepta et emmena le coq.

La veille d'une joute importante, le prince lui demanda son coq.

- Non , lui répondit le moine, je ne peux vous le remettre. Quand il voit un autre coq, ses plumes se hérissent, il trépigne et il devient furieux. Il ne peut combattre en étant ainsi énervé.

- Bien, dit le prince, qui revint quelques semaines plus tard demander des nouvelles de son coq.

- Il progresse, dit le moine, il est plus calme, mais lorsque les autres coqs chantent, il fait de même. il ne peut combattre en étant aussi influençable.

Un peu de temps passa encore , et le prince revint, bien décidé à emporter son coq.

- Vous me l'avez confié, lui dit le moine, et je vous le rendrai lorsqu'il sera prêt suivant mes critères : aujourd'hui il est puissant, serein et altier, mais il a encore l’œil mauvais quand il voit un autre coq. je ne peux le laisser combattre en étant aussi soumis à son caractère, la prochaine fois peut-être...

Quand le prince revint des semaines plus tard, le moine lui dit :

- Le voilà, prenez-le. toute envie se battre ou de ne pas se battre l'a quitté. Il est prêt.

Le prince, tout à fait dubitatif, mis dès le lendemain son coq dans l'arène. Mais aucun autre coq ne voulait se battre avec lui ! Décontenancé, il vint voir le moine pour lui demander des explications. Et celui-ci dit :

- Qui est le plus grand, celui qui se vainc lui-même ou celui qui gagne une bataille ? Le coq a appris à maîtriser ses instincts, ses tensions et sa nature profonde. Dans l'arène, personne n'ose venir l'attaquer. Il est donc le champion des champions. Il n'a plus besoin de se battre pour gagner....

Le prince comprit la leçon donnée par le vieux moine et décida de persévérer dans la connaissance de soi et la quête de l'harmonie intérieure.

 

 

 

Source: Sagesses et malices du zen de Marc de Smedt et Jochen Gerner.

Commenter cet article

À propos

Blog ou sont rassemblés des prières, évangiles, angéologie traditionnelle. Pratique des soins énergétique et des soins pour la guérison des malades. Apprenez de jour en jour à maîtriser les éléments pour vous rendre la vie plus belle. Namasté.