Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog de développement personnel

Psaume de David 138

Publié par Parti de Zéro  - Catégories :  #Psaumes

Psaume de David 138

Psaume 138

Pour éviter de sombrer dans une tentation d'ordre sexuel

 

Du berceau à la tombe Dieu protège sa créature. L'homme à travers les âges est toujours le même : seules les forment changent. Mystère de l'être et de l'âme : peu à peu pour nous un coin du voile se soulève. Où Dieu est présent, il n'y a pas d'enfer : partout où je vois Dieu je l'aime ; l'enfer est la négation obstinée du Bien. Navigation aérienne. Suppression de toutes les ténèbres sur terre et dans les âmes. Le progrès est indéfini et s'achève dans l'Au Delà.

Dieu sait tout, est présent partout, veille sur tous et sur chacun

 

1. Seigneur, vous m'avez éprouvé, et vous m'avez connu. C'est vous qui avez connu mon coucher et mon lever.

2. Vous avez compris de loin mes pensées ; vous avez observé mes sentiers et le cours de ma vie.

3. Et toutes mes voies, vous les avez prévues ; car il n'y a point de parole sur ma langue.

4. Voilà que vous, Seigneur, vous avez connu toutes les choses nouvelles et anciennes ; c'est vous qui m'avez formé et qui avez mis sur moi votre main.

5. Votre science est devenue admirable pour moi ; elle est affermie et je ne pourrai pas y atteindre.

6. Où irai-je pour me dérober à votre esprit ? où fuirai-je devant votre face ?

7. Si je monte au ciel, vous y êtes ; je descends dans I'enfer, vous y êtes présent.

8. Si je prends mes ailes au point du jour, et que j'habite aux extrémités de la mer,

9. Là encore, votre main me conduira, et votre droite me retiendra.

10. Et j'ai dit : Peut-être que les ténèbres me couvriront ; et la nuit est une lumière autour de moi dans mes plaisirs.

11. Parce que les ténèbres ne seront pas obscures pour vous, et la nuit sera éclairée comme le jour : comme sont les ténèbres de celle-là, de même aussi est la lumière de celui-ci.

12.  Parce que c'est vous qui êtes en possession de mes reins, vous m'avez reçu dès le sein de ma mère.

13. Je vous glorifierai, parce que vous avez montré d'une manière terrible votre magnificence : admirables sont vos œuvres, mon âme le reconnaît parfaitement.

14. Mes os n'ont pas été cachés pour vous qui les avez faits dans le secret ; ni ma substance formée dans les parties inférieures de la terre.

15. Vos yeux ont vu mon corps encore informe, et tous les hommes seront écrits dans votre livre ; il se formera des jours, dans lesquels il n'y aura personne.

16. Mais pour moi, ô Dieu, vos amis sont devenus extrêmement honorables ; leur empire s'est extrêmement fortifié.

17. Je les compterai, et ils se trouveront plus nombreux que le sable ; je me suis réveillé et je suis encore avec vous.

18.  Si vous tuez les pécheurs, ô Dieu ; hommes de sang, détournez-vous de moi ;

19. Parce que vous dis votre pensée : ils recevront en vain vos cités.

20.  Est-ce que je n'ai pas haï, Seigneur, ceux qui vous haïssaient ; et au sujet de vos ennemis, ne séchais-je pas ?

21. Je les haïssais d'une haine parfaite ; et ils sont devenus des ennemis pour moi.

22. Éprouvez-moi, ô Dieu, et comprenez mon cœur ; interrogez-moi et connaissez mes sentiers.

23. Et voyez si une voie d'iniquité est en moi, et conduisez moi dans la voie éternelle.