Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog ou sont rassemblés des prières, évangiles, angéologie traditionnelle. Pratique des soins énergétique et des soins pour la guérison des malades. Apprenez de jour en jour à maîtriser les éléments pour vous rendre la vie plus belle. Namasté.

23 Sep

Quels saints fêtons nous le 23 Septembre

Publié par Parti de Zéro  - Catégories :  #Saints

Ce jour le 23 septembre, nous faisons mémoire de :

- Saint Padre Pio de Pietrelcina, Prêtre

- Saint Lin, Pape

Quels saints fêtons nous le 23 Septembre

Saint Padre Pio de Pietrelcina, Prêtre

 

Premier prêtre stigmatisé, Padre Pio de Pietrelcina, est l’héritier spirituel de Saint François d’Assise. Dieu l’a gratifié de charismes particuliers. Il se consacra toute sa vie au salut des âmes. Il jouit de l’immense gratitude des personnes qui ont fait appel à son intercession

Francesco Forgione est né d’un foyer modeste le 25 mai 1887 à Pietrelcina, au sud de l’Italie. Son père, Grazio Forgione, et sa mère, Maria Giuseppa de Nunzio, avaient déjà d’autres enfants. Contrairement à une majorité d’enfants de son âge, Francesco éprouva très tôt le désir de consacrer sa vie à Dieu. Sa mère racontait que tout petit. Il était sage et obéissant, ne se permettant aucun caprice. Matin et soir, il allait à l’église prier Jésus et la Sainte Vierge. Il préférait prier plutôt que d’aller jouer avec ses camarades. Abbé Augustin de Saint-Marc-en-Lamis, qui fut l’un des directeurs spirituels de Padre Pio, a écrit dans son journal que le jeune Francesco avait connu, dès l’âge de cinq ans, des expériences mystiques. En effet, les apparitions et les moments d’extase étaient si fréquents, chez lui, qu’il croyait que les autres enfants en connaissaient aussi.

Le couvent de San Giovanni Rotondo

Francesco chérissait le rêve de donner sa vie au Seigneur. Ce grand désir se réalisa quand, le 6 janvier 1903, à l’âge de seize ans, il fut admis comme clerc dans l’Ordre des Capucins. Le 10 août 1910, il fut ordonné prêtre en la Cathédrale de Bénévent. Ainsi commença sa vie sacerdotale mais, en raison d’une santé plutôt fragile, il séjourna en divers couvents du sud de l’Italie. Ce n’est qu’à partir du 4 septembre 1916 qu’il fut établi au couvent de San Giovanni Rotondo, sur le Gargano, où il resta, hors quelques brefs et rares voyages, jusqu’à sa mort, le 23 septembre 1968. Tout au long de cette période, Padre Pio commençait sa journée très tôt, s’éveillant à l’aube pour lire le bréviaire. Puis il descendait à l’église pour célébrer l’Eucharistie, après laquelle il faisait action de grâces devant le Saint Sacrement. Ses journées se partageaient entre l’oraison et la confession.

Les stigmates

L’un des événements marquants de la vie de Padre Pio se produisit le matin du 20 septembre 1918 alors que, priant devant le crucifix, au sanctuaire de la vieille église, il reçut le don de stigmates visibles, qui demeurèrent ouverts et sanglants pendant un demi-siècle. Ce phénomène suscita l’intérêt, non seulement d’une légion de médecins, de journalistes et de spécialistes, mais encore, l’attention de gens simples qui, au fil des années, se rendirent à San Giovanni Rotondo pour rencontrer le saint moine. Pendant des années, des quatre coins du monde, des fidèles vinrent requérir du prêtre stigmatisé son intercession puissante auprès de Dieu. Pendant les cinquante ans passés dans l’humilité, la prière, le sacrifice et la souffrance, Padre Pio fonda deux organismes: l’un vertical, vers Dieu, les Groupes de prière, l’autre horizontal, vers son prochain, un hôpital. Il meurt le 23 septembre 1968 alors que sont rassemblés des milliers de fidèles pour célébrer le cinquantième anniversaire des stigmates.

 

 

Quels saints fêtons nous le 23 Septembre

Saint Lin, Pape

Saint Lin a été le second Pape après saint Pierre. Il a exercé son ministère comme évêque de Rome pendant 11 ou 12 ans, c’est-à-dire environ de 68 à 79 D.C. L’Église célèbre sa mémoire le 23 septembre.

D’origine toscane et fils d’Hercolano, Lin aurait étudié à Volterra, puis il se serait transféré à Rome où il rencontre saint Pierre et se convertit au christianisme. On ne dispose pas de beaucoup d’informations sur sa vie; mais saint Irénée de Lyon dit que saint Paul et saint Pierre confièrent à Lin la charge d’évêque, et l’identifie avec le personnage mentionné dans la Deuxième Lettre à Timothée. Eusèbe de Césarée réaffirme une telle identification. Ce qui est certain est qu’il a été évêque de Rome après le martyre des deux Apôtres. Toutes les listes conservées des évêques de Rome grâce à Irénée de Lyon et à Eusèbe de Césarée indiquent son nom après celui de Pierre.

Les débuts de l’Église en des temps agités

Avant de devenir évêque Lin vit sous la persécution déchaînée par l’empereur Néron contre les chrétiens. Au début de son pontificat, l’Empire romain vit une phase agitée, avec la mort des trois successeurs immédiats de Néron: deux sont assassinés tandis que le troisième se suicide.

En 69 D.C. arrive Vespasien qui rétablit l’ordre. Son fils Titus met ensuite fin à la révolte juive et détruit le Temple de Jérusalem en 70 D.C. Ce sont les années où Lin commence à donner une organisation à l’Église, il ordonne des évêques et des prêtres et établit certaines règles; par exemple, selon le Liber Pontificalis, c’est à lui qu’on attribue l’obligation pour les femmes de participer à l’Eucharistie tête voilée.

Ce sont également les années des disputes avec l’école de Simon le Magicien et avec les Ebionites, judéo-chrétiens qui pratiquaient l’observance de la loi mosaïque. Il est vénéré comme martyre mais il n’est pas certain qu’il l’ait été, car en ce temps L’Église connut une période de paix. Toujours selon le Liber Pontificalis il est enterré sur la colline du Vatican à côté de l’apôtre Pierre.

 

Commenter cet article

À propos

Blog ou sont rassemblés des prières, évangiles, angéologie traditionnelle. Pratique des soins énergétique et des soins pour la guérison des malades. Apprenez de jour en jour à maîtriser les éléments pour vous rendre la vie plus belle. Namasté.