Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog ou sont rassemblés des prières, évangiles, angéologie traditionnelle. Pratique des soins énergétique et des soins pour la guérison des malades. Apprenez de jour en jour à maîtriser les éléments pour vous rendre la vie plus belle. Namasté.

16 Sep

Quels Saints fêtons nous le 16 Septembre

Publié par Parti de Zéro  - Catégories :  #Saints

Ce jour le 16 septembre, nous faisons mémoire de :

- Saints Corneille, Pape, et Cyprien, Évêque, Martyrs.

- Sainte Euphémie de Chalcédoine, Martyre en Bithynie.

- Bienheureux Victor III, Pape

Quels Saints fêtons nous le 16 Septembre

Saints Corneille, Pape, et Cyprien, Évêque, Martyrs

Corneille, pape romain, et Cyprien, évêque carthaginois, morts tous deux martyrs, respectivement en 253 et 258, sont des témoins contemporains, intrépides pour défendre la vérité et leur foi, même au prix de leurs vies. Le 16 septembre, on célèbre la déposition du premier et la passion du second.

La commémoration, le même jour, de ces deux martyrs est très ancienne; déjà le martyrologe de saint Jérôme les évoque ensemble. La date choisie indique, en particulier, la déposition du premier de la chaire de saint Pierre, et la mort du second par décapitation.

Corneille, le Pape de l’accueil

A Rome, en 251, après quelque temps de vacance du saint Siège due à la persécution de Dèce, est élu Pape Corneille, romain, peut-être d’origine noble, certainement reconnu comme un homme de foi, juste et aimable. Son élection, cependant, n’est pas acceptée par l’hérétique Novatien qui se fait consacrer antipape et promeut un schisme justement au sein de l’Église dans la ville de Rome. Corneille, qui reçoit à distance le soutien de l’évêque Cyprien, est accusé d’être trop faible avec les «lapsi»: les apostats qui reviennent à l’Église sans la pénitence et le repentir nécessaires, mais en présentant simplement un certificat de réconciliation obtenu chez quelque confesseur dissident. Comme si cela ne suffisait pas, une épidémie de peste éclate à Rome ainsi que la persécution antichrétienne de Gallus. Le pape Corneille est exilé à Civitavecchia où il meurt, mais il sera enterré à Rome dans les catacombes de saint Calliste.

Cyprien, l’évêque converti

Cyprien naît à Carthage en 210; c’est un habile rhéteur et avocat. Puis un jour il rencontre la parole de Jésus et se convertit au christianisme. Nous sommes en 246 environ. Grâce à sa renommée d’intellectuel, il est aussitôt ordonné prêtre et consacré évêque de sa ville. A Carthage aussi la situation des chrétiens n’est pas facile: les persécutions voulues, d’abord par Dèce, puis par Gallus, Valérien et Galien y font fureur et beaucoup de fidèles, plutôt que mourir, décident de retourner au paganisme. Cependant certains s’en repentent ensuite, mais l’attitude d’accueil et de bienveillance observée par l’évêque Cyprien à leurs égards est mal vue par les rigoristes. Impliqué lui aussi dans la controverse des «lapsi», lutte contre le prêtre Novatus, partisan local de l’antipape Novatien, et contre le diacre Felicissimo qui avait élu Fortunatus comme anti évêque. En 252 il réussit à convoquer un Concile à Carthage et à les faire condamner; le pape Corneille, à Rome, confirme l’excommunication. Durant la persécution de Valérien, Cyprien revient clandestinement à Carthage pour y donner témoignage de la foi en mourant martyr.

 

Quels Saints fêtons nous le 16 Septembre

Sainte Euphémie de Chalcédoine, Martyre en Bithynie

Vierge et martyre à Chalcédoine. Arrêtée, elle connut d'abord diverses tortures avant d'être livrée aux bêtes qui la déchirèrent.

Au martyrologe romain au 16 septembre: À Chalcédoine en Bithynie, vers 303, sainte Euphémie, vierge et martyre. La tradition rapporte que, après diverses tortures, elle fut livrée aux bêtes, sous l'empereur Dioclétien et le proconsul Prisque.

Martyrologe romain

BIENHEUREUX VICTOR III, PAPE

Normand du royaume de Naples et parent du duc de cette province, il fut d'abord ermite dans la région de Salerne, ville où il avait fait ses études de médecine. Élu abbé du monastère du Mont-Cassin, il s'employa à l'aménagement de l'abbaye avant de succéder à saint Grégoire VII sur le Siège de Pierre. Son pontificat dura à peine un an et nous en savons que peu de choses, sinon qu'il fut parfois indécis dans les querelles avec les princes qui voulaient assujettir l'Église.

Il a été béatifié par Léon XIII le 23 septembre 1887.

 Au Mont-Cassin, en 1087, le trépas du bienheureux Victor III, pape. Il gouverna ce célèbre monastère pendant trente ans et l'embellit avec magnificence; après la mort de saint Grégoire VII, il fut appelé à diriger l'Église romaine, mais eut un bref pontificat, dans une période très agitée.

Martyrologe romain

« Un saint c’est avant tout un vivant. Il est présent à la vie du monde, à l’écoute des appels des hommes au milieu desquels il vit.

Ne confondons pas d’ailleurs la sainteté avec l’image que les hommes s’en sont faite au cours des âges ; cette image est l’écorce changeante qui attire l’attention : on admire les miracles, les extases, les mortifications des saints.

La sainteté profonde, elle ne change pas ; elle est le fruit de l’amour que l’esprit verse au cœur des croyants et qui fait d’eux des fils de Dieu, pleins d’espérance en leur Père, le Dieu vivant. »

Bonne fête à tous les Corneille, Cyprien, Euphémie, Victor.

.

Que le Seigneur Jésus vous bénisse. Amen.

Quels Saints fêtons nous le 16 Septembre

Bienheureux Victor III, Pape

Normand du royaume de Naples et parent du duc de cette province, il fut d'abord ermite dans la région de Salerne, ville où il avait fait ses études de médecine. Élu abbé du monastère du Mont-Cassin, il s'employa à l'aménagement de l'abbaye avant de succéder à saint Grégoire VII sur le Siège de Pierre. Son pontificat dura à peine un an et nous en savons que peu de choses, sinon qu'il fut parfois indécis dans les querelles avec les princes qui voulaient assujettir l'Église.

Il a été béatifié par Léon XIII le 23 septembre 1887.

 Au Mont-Cassin, en 1087, le trépas du bienheureux Victor III, pape. Il gouverna ce célèbre monastère pendant trente ans et l'embellit avec magnificence; après la mort de saint Grégoire VII, il fut appelé à diriger l'Église romaine, mais eut un bref pontificat, dans une période très agitée.

Martyrologe romain

 

Commenter cet article

À propos

Blog ou sont rassemblés des prières, évangiles, angéologie traditionnelle. Pratique des soins énergétique et des soins pour la guérison des malades. Apprenez de jour en jour à maîtriser les éléments pour vous rendre la vie plus belle. Namasté.