Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog ou sont rassemblés des prières, évangiles, angéologie traditionnelle. Pratique des soins énergétique et des soins pour la guérison des malades. Apprenez de jour en jour à maîtriser les éléments pour vous rendre la vie plus belle. Namasté.

25 Aug

Quels Saints fêtons nous le 25 Août

Publié par Parti de Zéro  - Catégories :  #Saints

Ce jour le 25 août 2020, nous faisons mémoire de :
 

- Saint Louis, Roi de France

- Saint Joseph de Calasanz, Fondateur des Clercs des Écoles Pies

Quels Saints fêtons nous le 25 Août

Saint Louis, Roi de France
 

La mémoire populaire française garde de Louis IX l'image d'un souverain rendant la justice à l'ombre d'un vieux chêne proche de son château à Vincennes. Saint Louis a en effet frappé ses contemporains par son sens de la justice, sa profonde piété et sa grande charité envers les pauvres.

La septième croisade

Quand Louis IX part pour délivrer la Terre Sainte en 1248, il s'embarque avec son épouse Marguerite de Provence, puis il est fait prisonnier. Une fois libéré et rentré dans son royaume, il entreprend de grandes réformes en particulier l'interdiction du duel judiciaire. Il fonde des hôpitaux et des monastères. Il réalise son grand projet: construire la Sainte-Chapelle comme une châsse de lumière et de vitraux destinée à recueillir des reliques, surtout la Couronne d'épines qu'il a acquise auprès de l'empereur latin de Constantinople. Il donne à sa sœur, la bienheureuse Isabelle, le terrain de Longchamp pour y fonder une abbaye de religieuses de Sainte-Claire.

Louis IX, roi de France

Son royaume connaît une période de plein développement culturel, intellectuel et théologique. Saint Louis aime recevoir à sa table Saint Bonaventure et Saint Thomas d'Aquin. Avec Robert de Sorbon, il fonde la Sorbonne en 1257. Il suit avec attention l'achèvement de la cathédrale Notre-Dame et surtout les grandes rosaces et les porches. Son plus grand souci est de pacifier, de réconcilier les ennemis et d'éteindre les conflits, en particulier entre la France et l'Angleterre. Mais il rêve de retourner en Terre Sainte et de convertir le sultan d'Égypte. Il n'ira pas plus loin que Carthage, l'actuelle Tunis. La maladie a raison de lui le 25 août 1270.

Le prestige de Paris

Sous le règne de Louis IX, Paris devient la ville la plus prestigieuse de la chrétienté occidentale avec son Université, la Sainte Chapelle et Notre Dame. Sans surprise, son procès en canonisation est engagé deux ans à peine après sa mort, au vu des miracles et guérisons accomplis auprès de son tombeau. En 1297, au terme d'une longue enquête, le Pape Boniface VIII élève Louis IX au rang des Saints de l'Église catholique. Le 25 août, anniversaire de sa mort, devient sa fête canonique. Le roi de France est l'un des premiers laïcs à être canonisé.

Justice et Paix

Toute sa vie, il s’efforça de faire régner la justice et la paix dans sa vocation de saint et d’homme d’État. Les souverains d’Europe font appel à sa sagesse. Saint Louis est connu pour son sens de la justice et son amour de Dieu et des pauvres. C’est ce que rappellent la croix, la main de justice et la corde des tertiaires franciscains dont il est le Saint Patron.

SAINT JOSEPH DE CALASANZ, FONDATEUR DES CLERCS DES ECOLES PIES

Né en 1557 en Aragon, il fut ordonné prêtre en 1583. Il fonda la congrégation des Écoles pour les enfants pauvres, avec un tel dynamisme et une telle réussite qu'il suscita des critiques de la part de la Curie. Il mourut en 1648, au temps de l'Inquisition, et fut canonisé en 1767.
 Site des Piaristes (en espagnol)
Mémoire de saint Joseph de Calasanz, prêtre. D'abord en Aragon, sa patrie, puis à Rome où il mourut en 1648, il établit des écoles populaires pour élever les enfants et les adolescents dans l'amour et la sagesse de l'Évangile et fonda, à Rome, l'Ordre des pauvres Clercs réguliers de la Mère de Dieu des Écoles religieuses.
Martyrologe romain

« Un saint c’est avant tout un vivant. Il est présent à la vie du monde, à l’écoute des appels des hommes au milieu desquels il vit.

Ne confondons pas d’ailleurs la sainteté avec l’image que les hommes s’en sont faite au cours des âges ; cette image est l’écorce changeante qui attire l’attention : on admire les miracles, les extases, les mortifications des saints.

La sainteté profonde, elle ne change pas ; elle est le fruit de l’amour que l’esprit verse au cœur des croyants et qui fait d’eux des fils de Dieu, pleins d’espérance en leur Père, le Dieu vivant. »

Bonne fête à tous les Louis, Joseph .
.
Que le Seigneur Jésus vous bénisse. Amen.
 

Quels Saints fêtons nous le 25 Août

Saint Joseph de Calasanz, Fondateur des Clercs des Écoles Pies

Joseph Calasanz est né au château de Calasanz (Calassanç), près de Peralta de la Sal, actuelle commune de Peralta de Calasanz, dans la partie catalanophone de l'Aragon (Espagne). Ses parents, Don Pedro Calasanz (Pere Calassanç) et Doña Maria Gaston, lui donnèrent une excellente éducation, à la maison d'abord, puis à l'école de Peralta. Il était le cadet des cinq enfants de la famille.

Après ses études classiques, il apprit la philosophie et la jurisprudence à Lerida et obtint le diplôme de docteur en Droit. Il compléta ensuite ses études théologiques à Valence et à Alcalá de Henares.

À la mort de sa mère et d'un de ses frères, son père, Don Pedro, souhaitait qu'il se marie et puisse perpétuer la lignée familiale. Mais une très grave maladie qui faillit l'emporter en 1582 brisa ces projets et une fois guéri, Joseph Calasanz fut ordonné prêtre le par l'évêque d'Urgel, Hugo Ambrosio de Moncada.

Joseph commença son ministère dans le diocèse d'Albarracin où l'évêque de la Figuera lui confia la charge de théologien, de confesseur et de procurateur. Quand l'évêque fut transféré à Lerida, Joseph le suivit dans son nouveau diocèse.

En 1586, dela Figuera fut envoyé comme visiteur apostolique à l'abbaye de Montserrat et Joseph l'accompagna en tant que secrétaire. L'évêque mourut l'année suivante, et Joseph partit, bien qu'il lui ait été vivement demandé de rester. Après avoir fait un voyage rapide à Calasanz pour les obsèques de son père, il fut appelé par l'évêque d'Urgel pour être vicaire général du district de Tremp.

En 1592, Joseph s'embarqua pour Rome, où il trouva un protecteur en la personne du cardinal Marcoantonio Colonna, qui le choisit comme théologien personnel et éducateur de son neveu. Rome était le terrain idéal pour la mise en œuvre de la charité, tant l'instruction des enfants pauvres et errants était négligée. Beaucoup étaient orphelins et sans la moindre instruction. Joseph rejoignit une confraternité de doctrine chrétienne, et rassembla les enfants des rues pour les emmener à l'école. Les professeurs, déjà fort peu rémunérés, refusèrent d'accueillir ce surcroît de travail.

Antonio Brendani, pasteur de Santa Dorotea, lui offrit deux pièces et lui promit de l'aider pour l'enseignement de ces malheureux. Ultérieurement, deux autres prêtres lui offrirent de l'aide. C'est ainsi qu'en 1597, Joseph Calasanz put ouvrir la première école gratuite en Europe.

Le pape Clément VIII offrit une subvention annuelle, et d'autres personnalités firent des dons, ce qui permit à Joseph, d'accueillir de nombreux enfants. En 1602, il loua une maison à San Andrea della Valle et y installa la communauté de l'Ordre des Écoles Pies, ou Piaristes.

Il eut à lutter contre une forte opposition, envers lui et son institut, mais il surmonta ces difficultés. En 1612 son école fut transférée au Palais Torres, près de San Pantaleone, c'est là que Joseph termina sa vie au milieu des enfants perdus auxquels il avait dévoué toute sa vie.

En octobre 1628, il fût l'hôte de la famille Conti à Poli (Italie) et y fonda les écoles pieuses.

Il mourut le à Rome.

 

Commenter cet article

À propos

Blog ou sont rassemblés des prières, évangiles, angéologie traditionnelle. Pratique des soins énergétique et des soins pour la guérison des malades. Apprenez de jour en jour à maîtriser les éléments pour vous rendre la vie plus belle. Namasté.