Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog ou sont rassemblés des prières, évangiles, angéologie traditionnelle. Pratique des soins énergétique et des soins pour la guérison des malades. Apprenez de jour en jour à maîtriser les éléments pour vous rendre la vie plus belle. Namasté.

22 Aug

Quels Saints fêtons nous le 22 août

Publié par Parti de Zéro  - Catégories :  #Saints

Ce jour le 22 août, nous faisons mémoire de:

- Saint Timothee, Martyr à Rome 

- Saint Philippe Benizi, Général de l'ordre des Servites de Marie.

- Saint Symphorien d'Autun, Martyr. 

 

Saint Timothee, Martyr à Rome

Confondu avec l’homonyme et disciple célèbre de Saint Paul, Timothée martyr à Rome sur la vie Ostiense est peu connu par manque d’indices historiques sur lui. Un récit extrait des Actes de Sylvestre Pape le décrit comme un fervent prédicateur de l’Evangile, arrêté et tué en 303 par le préfet Tarquin.

 

SAINT PHILIPPE BENIZI, GÉNÉRAL DE L'ORDRE DES SERVITES DE MARIE

 

Entré laïc chez les Serviteurs de Marie, Philippe pendant 5 ans accomplit les travaux les plus humbles, puis il est ordonné prêtre, nommé maître des novices et en 1267 Prieur général. Grand propagateur de l’Ordre, il en écrit la Constitution. Il meurt à Todi en 1285 et sera canonisé par Clément X.

 

Jeune et brillant médecin italien, il entra dans l'Ordre des Servites de Marie qui venait d'être fondé et qu'il gouverna comme ministre général pendant dix-neuf ans. Il fut considéré comme un des hommes les plus saints et les plus capables de son temps. Il convertit deux prostituées qui devinrent les fondatrices de l'Ordre des Servites cloitrées. Il s'efforça de régler le conflit des Guelfes et des Gibelins qui divisaient les provinces italiennes. Il fut appelé par le pape Grégoire X à participer au concile de Lyon en 1274, convoqué pour travailler à l'union des Grecs et des Latins. Il en profita pour faire reconnaître son Ordre qui avait été fondé quinze ans auparavant. C'est pourquoi on le considère comme "l'instituteur" de cet Ordre.

 

- un Servite de Marie au Canada nous signale: dans l'Ordre des Servites de Marie sa fête est célébrée le 23 août. Une statue de marbre le représentant est érigée sur la colonnade située devant la basilique Saint-Pierre, Rome, en 1671, l'année de sa canonisation.

 À Todi en Ombrie, en 1285, la naissance au ciel de saint Philippe Benizi, prêtre de Florence. Homme d'une extrême humilité, il développa l'Ordre des Servites de Marie, et estimait que le Christ crucifié était son livre unique.

Martyrologe romain

 

SAINT SYMPHORIEN D'AUTUN, MARTYR

 

Saint Symphorien, jeune martyr décapité au IIIe siècle...

 Qui était Saint Symphorien? - site de la paroisse Saint Symphorien de Versailles.

... est un jeune martyr né à Autun, ville encore païenne située sur une grande voie romaine. Son père saint Fauste, préteur au service du consul romain, et sa mère sainte Augusta l'avaient élevé dans la foi chrétienne.

Refusant de sacrifier à la grande déesse Cybèle, il fut battu, emprisonné puis condamné à mort.

Sur le chemin de son supplice et jusqu'au dernier moment, sa mère l'encouragea du haut des remparts d'Autun à rester ferme dans sa foi lui disant notamment: "Courage mon fils! Ta vie ne te sera pas enlevée; elle te sera échangée contre une vie meilleure."

Il fut décapité dans sa vingtième année.

 

Un internaute nous signale:

"Symphorien est le St patron de ma commune (Vs/CH) le 22 août on fait 9 tours de l'église et on embrasse 9 fois sa relique"

 

À Autun, peut-être vers 275, saint Symphorien, martyr. Jeune chrétien, il aurait troublé une procession en l'honneur de la déesse Bérécinthe. Tandis qu'on le conduisait au supplice hors de la ville, sa mère l'exhortait du haut des remparts: "Mon fils, mon fils Symphorien, souviens-toi du Dieu vivant. Aujourd'hui la vie ne t'est pas enlevée, elle est changée en vie meilleure".

Martyrologe romain

 

« Un saint c’est avant tout un vivant. Il est présent à la vie du monde, à l’écoute des appels des hommes au milieu desquels il vit.

 

Ne confondons pas d’ailleurs la sainteté avec l’image que les hommes s’en sont faite au cours des âges ; cette image est l’écorce changeante qui attire l’attention : on admire les miracles, les extases, les mortifications des saints.

 

La sainteté profonde, elle ne change pas ; elle est le fruit de l’amour que l’esprit verse au cœur des croyants et qui fait d’eux des fils de Dieu, pleins d’espérance en leur Père, le Dieu vivant. »

 

Bonne fête à tous les Timothée, Philippe, Symphorien.

.

Que le Seigneur Jésus vous bénisse. Amen.

 

Quels Saints fêtons nous le 22 août

 

Saint Philippe Benizi, Général de l'ordre des

Servites de Marie

 

Entré laïc chez les Serviteurs de Marie, Philippe pendant 5 ans accomplit les travaux les plus humbles, puis il est ordonné prêtre, nommé maître des novices et en 1267 Prieur général. Grand propagateur de l’Ordre, il en écrit la Constitution. Il meurt à Todi en 1285 et sera canonisé par Clément X.

Jeune et brillant médecin italien, il entra dans l'Ordre des Servites de Marie qui venait d'être fondé et qu'il gouverna comme ministre général pendant dix-neuf ans. Il fut considéré comme un des hommes les plus saints et les plus capables de son temps. Il convertit deux prostituées qui devinrent les fondatrices de l'Ordre des Servites cloîtrées. Il s'efforça de régler le conflit des Guelfes et des Gibelins qui divisaient les provinces italiennes. Il fut appelé par le pape Grégoire X à participer au concile de Lyon en 1274, convoqué pour travailler à l'union des Grecs et des Latins. Il en profita pour faire reconnaître son Ordre qui avait été fondé quinze ans auparavant. C'est pourquoi on le considère comme "l'instituteur" de cet Ordre.

Quels Saints fêtons nous le 22 août

 

Saint Symphorien d'Autun, Martyr

 

Saint Symphorien, jeune martyr décapité au IIIe siècle...

... est un jeune martyr né à Autun, ville encore païenne située sur une grande voie romaine. Son père Saint Fauste, préteur au service du consul romain, et sa mère Sainte Augusta l'avaient élevé dans la foi chrétienne.

Refusant de sacrifier à la grande déesse Cybèle, il fut battu, emprisonné puis condamné à mort.

Sur le chemin de son supplice et jusqu'au dernier moment, sa mère l'encouragea du haut des remparts d'Autun à rester ferme dans sa foi lui disant notamment: "Courage mon fils! Ta vie ne te sera pas enlevée ; elle te sera échangée contre une vie meilleure."

Il fut décapité dans sa vingtième année.

 

Commenter cet article

À propos

Blog ou sont rassemblés des prières, évangiles, angéologie traditionnelle. Pratique des soins énergétique et des soins pour la guérison des malades. Apprenez de jour en jour à maîtriser les éléments pour vous rendre la vie plus belle. Namasté.